Bonjour la team,

    Aujourd’hui, sur le blog, c’est un témoignage que je vous propose.

    Voici le témoignage d’Amandine, du blog Maman optimiste qui  nous fait part de son expérience de maman qui tente d’avoir une vie saine tout en pratiquant une activité sportive régulière.

    Témoignage d'Amandine Maman optimiste

     

     

     

     

     

    “Je suis maman de 4 filles, la plus grande est âgée de 15 ans, la dernière a 2 ans. Depuis toujours je veille à mener une vie saine, j’ai toujours aimé faire de l’équitation mais j’ai commencé à pratiquer beaucoup plus de sport à l’âge de 15 ans. 

     Avant d’avoir des enfants, c’était vraiment facile, seule ma motivation comptait, je n’avais aucun mal à faire de la place dans mon emploi du temps pour pratiquer du sport. 

    J’aimais surtout pratiquer la course à pieds et  la natation. Après avoir nagé longtemps seule, j’ai commencé à rejoindre un cours pour adulte puis le niveau ne me satisfaisant plus j’ai intégré les cours dispensé par le club de triathlon qui étaient plus long et plus intense. Je faisais presque du sport chaque jour, je nageais deux fois par semaine, je faisais également un entrainement de course à pieds (je profitais de celui dispensé aux triathlètes) et le reste du temps je programmais une à deux autres longues sorties de course à pieds et un peu de renforcement musculaire.  J’avais une forme olympique et lorsque je suis tombée enceinte pour la première fois, j’ai continué à nager jusqu’au bout comme je le faisais avant.

    Mais après la naissance de mon premier enfant, tout ça c’est un peu compliqué.

    A la naissance de mon premier enfant, je me suis sentie très décontenancée

    Les premières semaines avec mon bébé m’ont beaucoup décontenancée. Je n’avais pas réalisé avant d’avoir un enfant que ça allait transformer ma vie à ce point. Je me sentais très accaparée par mon bébé aux besoins intenses. Je me sentais aussi partagée entre l’envie de donner le maximum pour mon bébé et le besoin de retrouver ma liberté d’avant. L’activité physique me manquait clairement, j’ai eu l’impression qu’on me privait d’oxygène. Les mois ont passé et petits à petits j’ai pu reprendre la course à pieds, puis la natation et bien sûr l’équitation, mais ma pratique du sport était beaucoup moins intensive qu’avant et je dépendais des autres pour pratiquer puisque j’avais besoin de quelqu’un pour s’occuper de mon bébé quand je faisais du sport.

    A chaque nouvelle naissance…un nouvel équilibre à trouver

    A chaque nouvelle naissance, l’équilibre trouvé a été à nouveau bouleversé. Un nouvel enfant c’est à chaque fois de nouveaux paramètres à prendre en compte et des circonstances qui peuvent être différentes! Donc à chaque fois cela demande une nouvelle organisation, un nouvel équilibre à trouver. 

    Par ailleurs mes envies et mes besoins ont évolués. Mes enfants sont devenus naturellement ma priorité et j’ai appris à ne plus me sentir frustrée de faire moins de sport.

    Aujourd’hui, prendre du temps pour pratiquer une activité physique et donc d’une certaine manière prendre soin de mon bien être et de ma forme reste très important. En effet je considère que si je ne me sens pas bien dans ma peau et dans mes baskets je ne peux rien offrir de bon à mes enfants. La maman qui s’est révélée en moi se veut bienveillante et maternante et cela demande des ressources importantes qu’il est nécessaire de cultiver.

    Faire du sport contribue donc à mon bien être, me permet de me décharger des tensions et du stress et m’aide à me recharger d’énergie positive ce qui me permet indirectement d’être une meilleure maman pour mes enfants. Mais au fil des années j’ai dû apprendre à trouver un équilibre différemment que dans une pratique intensive.

    J’ai appris à m’écouter et à trouver de nouveaux sports que j’avais envie de pratiquer  

    Aujourd’hui ma pratique et mes envies ont aussi évolué vers des sports plus doux.

    Un des secrets pour ne jamais manquer de motivation : c’est de faire des sports qu’on aime ! 

    Ensuite écouter ses besoins en est un autre. Aujourd’hui, mes besoins sont différents et ils seront amenés à évoluer encore, j’adapte donc ma pratique à ces besoins.

    Durant les deux ou trois premières années qui font suite à une naissance, je n’ai pas vraiment envie d’aller vers une pratique intensive épuisante, d’autant que j’allaite longtemps mes enfants.

    Pour le moment j’apprécie donc le yoga que je pratique grâce à You tube. Je me suis mise à pratiquer la danse moderne jazz suite à la naissance de ma troisième fille et je ne raterai pour rien au monde mon cours du mercredi soir qui est un moment précieux riche en interactions avec d’autres mamans qui ont un objectif commun : celui de se faire plaisir d’abord et de se donner un petit challenge puisqu’on prépare un gala chaque année  pour le mois de juin. Je pratique également le stretching, je suis des cours dispensés par une professeur de danse qui allie renforcement musculaire et étirements, cela me permet de travailler ma souplesse et j’apprécie. Je complète par éventuellement un peu de course à pieds, de la natation ou un peu de vélo en fonction de ce qui me fait envie. Et dès que possible, je pratique aussi l’équitation avec ma grande fille qui partage ma passion.

    J’ai quelques kilos qui s’accrochent depuis la naissance de ma quatrième et cela me chagrine un peu, je songe éventuellement à profiter des vacances d’été et donc de l’arrêt des cours de danse et de stretching durant cette période pour essayer de faire des séances en Hiit pour m’aider à brûler davantage de calories et retrouver un poids de forme. Si je n’y arrive pas cet été, je sais que le temps viendra de toutes façons où je parviendrai à nouveau à avoir une pratique plus exigeante physiquement.

    Pratiquer une activité physique régulière en étant maman : mes astuces !

    Pour parvenir à pratiquer régulièrement le secret réside bien sûr dans un tantinet d’organisation mais aussi il faut savoir inscrire notre pratique sportive dans nos priorités, après nos enfants bien sûr ! !

    Pour être sûre de pratiquer chaque semaine, j’ai des cours régulier pris en groupe qui sont donc à heures et jours réguliers et définis auquel je tâche de ne pas déroger. Et le reste du temps, je compose avec mes possibilités et la présence ou non de mes enfants. Si j’ai besoin de faire un peu de mouvement et que j’ai tous les enfants, soit j’emmène tout le monde se promener, soit je demande au plus grandes de surveiller les plus petites. Les you tubeuses deviennent mes meilleures amies pour me guider dans une séance ressourçante ou tonifiante, en tout cas toujours bienfaisante de yoga !

    J’ai pu constater néanmoins que certaines périodes sont plus critiques que d’autres dans la vie d’une maman. A certain moment, pratiquer un sport se révèle impossible (période du post-partum et autres périodes au niveau de fatigue élevée), dans ce cas je le prends avec philosophie et j’accepte ce qui est. Je mise alors sur des pratiques toutes simples et qui ne demandent que peu de temps pour accéder à un meilleur niveau de bien-être, je pense à la respiration consciente, à la méditation ou à la relaxation guidée.

    Quelques soient les circonstances, je veille particulièrement à la qualité de mon alimentation, je privilégie une alimentation saine et équilibrée, je fais la part belle aux produits frais, bio et de saison. Pour moi c’est la base pour être en forme et en bonne santé. Et pour faire face à une vie de maman qui se consacre du mieux possible à ses enfants, tout en ayant parfois une vie professionnelle bien remplie, sans oublier de se prendre en main en faisant du sport, une bonne alimentation source de bons nutriments est plus qu’indispensable

    Témoignage mamam positive

    Je suis Amandine, fondatrice du site Maman optimiste  https://maman-optimiste.com/. Je suis maman de quatre enfants. Depuis que je suis maman, je n’ai pu que constater le manque de soutien dont nous bénéficions aux différentes étapes de notre vie de maman. Cela commence dès la grossesse pour se poursuivre à toutes les étapes de notre vie de maman, nous nous sentons parfois bien seule avec nos interrogations, pourtant c’est si important de se sentir soutenue et accompagnée.C’est pourquoi j’ai eu envie d’accompagner les mamans pour les aider à vivre toutes les étapes de la maternité le plus sereinement possible, en partageant mon expérience d’une part et d’autre part en m’appuyant sur des outils qui ont fait leur preuve et qui peuvent être des alliés précieux pour le bien-être des mamans: la sophrologie, le développement personnel, le tout en y alliant mes connaissances en matière de mode de vie sain.

     

     

     

    Pour recevoir ton challenge gratuit, entre ton adresse email ci-dessous et clique sur le bouton.

    30 Jours full body challenge

    Ton inscription est confirmée.

    Pin It on Pinterest

    Share This